vendredi 7 décembre 2018

[TEST] Syberia 3 sur Nintendo Switch

Bien le bonjour les amis, ici Laylorane ! Aujourd’hui, je vais enfin conclure ma première série de jeu sur le site de JeGeekJePlay ! Je veux bien sûr parler de la trilogie Syberia. Eh oui, toutes les bonnes choses ont une fin et les séries de jeu vidéo ne sont pas épargnées. Avant d’aller plus loin je vous invite à relire mes deux premiers tests de Syberia qui seront un rappel des différents contrôles par lesquels j’ai pu passer. Du coup les amis, laissez-moi vous compter la fin de cette aventure…


I - Il était une fois, lors d’une nuit d’hiver…
Notre héroïne Kate Walker, est retrouvée mourante sur un rivage par la tribu Youkole. Souvenez-vous des Youkoles, cette tribu nomade qui accompagne leurs autruches des neiges durant leurs migrations. Ceux-ci vous déposent dans un hôpital de Valsembor, et c’est ici que démarre les ennuis, car Kate et les Youkoles se retrouvent prisonniers à Valsembor. Ils devront trouver un moyen de s’en échapper afin de pouvoir poursuivre la migration. C’est également une course poursuite qui commence, Kate se retrouvant recherchée par un détective américain et par un chef militaire.

La Sibérie accuse Kate de meurtre et de trouble à l’ordre publique. Ce qui est plutôt ironique vu qu’elle ne souhaite qu’aider les Youkoles à continuer leur périple et que dans chaque endroit qu’elle traverse, elle rend toujours services aux habitants. Son passé, ou plutôt son ancienne vie, reviendra également la hanter. Il vous faudra donc contrer ces redoutables adversaires mais également résoudre les différents casses-têtes.

Voilà, vous savez ce qui vous attend. Vous êtes la seule personne à pouvoir venir en aide aux Youkoles. Légendes, énigmes et histoires farfelues vous attendent.


II - Comment ce gère le jeu ?
Alors, nous sommes toujours sur un point and click, qui parfois va vous rendre fou. Je me disais c’est le troisième opus, du coup ils ont dû retravailler un peu les contrôles pour avoir moins de mal dans le déplacement. Faux ! Je me suis grandement trompée… Par moments, je voulais descendre un simple escalier et rien que cette action était déjà une épreuve, car à première vue vous allez descendre mais au lieu de continuer à descendre (je précise que j’orientais bien mon déplacement dans le bon sens) miss Kate Walker vous trolle  et remonte ! Eh oui, sinon ce n’est pas drôle… Enfin bref passons, ce n’est qu’un détail. À part les déplacements, le reste du jeu qui se compose d’énigmes et quêtes de la plus simple à la plus complexe, vous fera creuser les méninges.

Vous me direz mais comment les contrôles se passent lorsque vous êtes en résolution d’énigmes ? Eh bien franchement c’est super fluide. Il faut savoir qu’il y a deux modes de jeu ou plutôt deux modes de difficulté. Le mode de détection automatique des énigmes, objets et interactions possibles. Et un mode sans indication et sans aide de la part de Kate. Donc à vous de voir comment vous souhaitez jouer. Seule conseil que je vous donne si jamais vous avez oublié votre objectif, dû au fait que vous n’avez pas pu jouer depuis un moment, n’hésitez pas à parler à vos amis ou même à regarder dans votre inventaire pour vous souvenir de votre quête. Pour le reste je vous laisse profiter du folklore que vous offre ce dernier opus.


III - Graphisme et Musique
À qui devons-nous cette magnifique série de jeux ? Ces trois opus ont étaient imaginés et dessinés par Benoit Sokal et le tout a était mis en musique par Inon Zur. Grâce à ces deux personnes j’ai pu découvrir un monde pleins de mystères, de technologies et de légendes. 

Les graphismes sont encore plus beaux que le premier opus, normal me direz-vous, mais bon je le dis quand même. Et puis vous avez tous cet univers musical qui vous berce tous le long du jeu et qui vous immerge encore plus loin dans l’histoire.


IV - Pour conclure cette formidable aventure...
Je recommande chaudement la série Syberia, car malgré les imperfections que peuvent amener les contrôles, ces jeux restent sublimes de par leur histoire, leurs énigmes/casses-têtes et leurs folklores. J’ai commencé cette aventure il y a environ un an et aujourd’hui je la fini enfin et je ne regrette rien. Je vous renvoie à mes deux premiers test de Syberia (Test Syberia 1 et Test Syberia 2), comme je vous l’ai déjà dit plus haut, si vous êtes intéressé pour connaître toute l’aventure. En attendant les loulous, je vous dis à la prochaine pour de nouvelles aventures.

Test de Laylorane

Ce que j'ai adoré :
  • La musique
  • L’histoire
  • Les énigmes/casse-tête
  • Les graphismes

Ce que j'ai moins aimé :
  • Les bugs de contrôle qui vous font hurler
  • Les déplacements parfois hasardeux



Prix  49.99€
Genre : Aventure, Casse-tête
Taille eShop : 7 347.37 MB
Éditeur : Microids

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie par l’éditeur. Les images et la vidéo publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu et la note attribuée reflète notre propre avis personnel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire