mercredi 3 juillet 2019

[GeeKritique] Mon avis sur Tsugumi Project Tome 1

Je me répète sûrement, c’est sûr même, mais oui je suis toujours partant pour de nouvelles découvertes et on va aujourd’hui s’attarder sur une création originale : celle de Tsugumi Project, édité aux éditions Ki-oon ! Cette série scénarisée et dessinée par ippatu met un avant un univers que j’apprécie beaucoup : le post-apocalyptique ! Laissez-moi donc vous partager quelques mots après la lecture de ce 1er tome.


Synopsis de l’éditeur :
Léon, soldat d’élite d’une Europe militariste, est embarqué de force dans une expédition secrète. Dans un Japon en ruine, abandonné depuis plus de 200 ans, lui et ses compagnons d’infortune doivent récupérer une arme terrifiante. Son nom de code : Tsugumi. Tout ce qu’on sait d’elle, c’est que son potentiel de destruction est tel que le monde a préféré écraser l’archipel sous une pluie de bombes atomiques plutôt que de voir son développement mené à terme… 
Mais l’opération tourne court : l’avion s’écrase, et Léon se retrouve seul dans la baie de Tokyo. Affamé, à bout de forces, avec pour unique protection une combinaison antiradiations, il découvre vite que la métropole n’est pas aussi déserte que prévu… Sa course pour la survie commence !

Clairement, c'est le genre de scénario qui me branche, d’autant plus que le rendu visuel est des plus accrocheurs ! On va ici suivre un soldat européen du nom de Léon qui va se retrouver en plein Japon post-apocalyptique dont la mission est de récupérer une certaine arme, baptisée Tsugumi. Léon et son équipe montent à bord d’un avion qui les mènera vers leur destination mais tout ne se passe pas comme prévu et l’avion s’écrase. Échoué sur la baie de Tokyo, Léon se retrouve seul… Du moins c’est ce qu’il pensait !

Il cherche à boire, totalement affamé, à bout de forces avant de se retrouver face à… un monstre ! Léon voit alors en ce dernier un mélange d’ours et de tigre, une sorte de chimère je dirais, puis il tombe nez à nez avec une jeune fille aux pattes d’oiseaux. Notre héros se demande alors ce qu’il a pu advenir du Japon et comprend qu’il va devoir alors survivre faisant face à divers dangers…

@ ippatu / Ki-oon

On suit donc avec grand plaisir le quotidien de Léon où la survie passe avant sa mission de récupérer la fameuse arme. Il va aussi faire la rencontre de moult personnages, dont de nombreux ennemis et autres sortes de monstres. On peut d’office soulever le côté graphique du manga, très abouti, avec un travail époustouflant, je trouve, et ce aussi bien au niveau des personnages/monstres que dans sa globalité. Les scènes d’actions et les décors sont très bien mis en avant, les coups de crayons affichés ici plonge bien le lecteur dans l’univers post-apo. On écope aussi de plusieurs pages/vignettes avec un noir profond. Bref, tout est très bien retranscrit !


Ce premier tome de Tsugumi Project est très dynamique et son auteur, ippatu, nous partage son talent au travers d’un rendu visuel assez étonnant ! J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ce 1er tome et je n’ai qu’une hâte : celle de pouvoir poursuivre cette série ! Le 2nd tome est donc des plus attendus me concernant.

À noter aussi que ce 1er tome embarque quelques pages bonus dont une interview d’ippatu, ses premières esquisses en plus de quelques illustrations.

GeeKritique de Samy Joe

Tsugumi Project Tome 1
de ippatu

Aucun commentaire:

Publier un commentaire