lundi 17 février 2020

[TEST] LASTFIGHT sur Nintendo Switch

Se battre dans les jeux vidéo, rien de tel pour se défouler n’est-ce pas ? Aujourd’hui nous nous retrouvons pour un test sur un jeu adapté d'une bande dessinée. Oui, c’est bel et bien de LASTFIGHT que nous allons parler dans ce test. Alors ce jeu est-il autant à la hauteur que Lastman ? Nous allons le voir tout de suite ! Notons que ce jeu a été développé par Joindots GmbH et édité en version physique par Just For Games. Il est sorti initialement le 19 mai 2016, mais bien plus tardivement sur Nintendo Switch.


LASTFIGHT  est un jeu de combat en arène qui me fait énormément penser à Power Stone (1999) qui était sorti à l’époque sur Dreamcast. Les affrontements se passent dans une arène en majeure partie carrée et où on y retrouve de multiples objets à lancer, ainsi que des bonus à ramasser. Il y a dix personnages jouables disponibles pour quatre modes de jeu. Le mode Histoire où vous pouvez incarner Richard ou Duke, et sachez qu'il n'y a pas de différences en terme de scénario selon le personnage choisi. Votre mission : sauver une demoiselle en détresse. On retrouve aussi le simple mode Versus pour jouer contre l’ordinateur ou un ami, un modeste mode Flipper où vous devez affronter un adversaire avec des boules de flipper et où vos coups n’infligeront pas de dégât. Le dernier mode disponible est le Compétitif où vous devez grimper dans le classement avec un système de point : vous dégommez des adversaires, vous gagnez des points et vous montez donc dans le classement !


Niveau graphisme, le jeu dispose d’une patte cartoonesque et c’est plutôt agréable à l’œil. Les niveaux sont relativement variés en terme de level design, même si les objets lancés ont souvent le même impact sur l’adversaire. Le chara-design des personnages est intéressant et entre bien dans l’univers de l’œuvre, c'est fun et décalé ! Les musiques par contre ne sont pas marquantes, mais elles restent adaptées pour le type de jeu. Pour ce qui est de la prise en main, il n'y a pas grand chose à soulever.

Notons qu'on se retrouve victime de chutes de framerate, qui gâchent l'expérience de jeu.


Très récemment, j’ai pu voir l’œuvre animée qu’est Lastman et j’étais vraiment enchanté de faire le test de ce jeu qui s’en inspire, ayant tout particulièrement aimé la série. Néanmoins, ce jeu fut une réelle douche froide, malgré le fait que ce soit un genre que j’affectionne tout particulièrement et aussi parce qu’il me rappelait le vieux jeu cité auparavant. Malgré une bonne direction artistique, le jeu souffre de multiples problèmes qui ont rendu mes séances de jeu très désagréable.

Test de Swordy

Ce qu'on a aimé :
  • Une belle direction artistique
  • L’humour y est toujours présent

Ce qu'on  :
  • Un jeu relativement cher pour le peu de contenu présent
  • Une framerate instable
  • Les hitbox sont vraiment horribles
  • Un mode Histoire sans grand intérêt.
  • Je spamme, Tu spammes, Il spamme, Nous spammons, Vous spammez, Ils spamment !


Prix : 29.99€
Genre : Combat, Arcade
Taille eShop : 1 453 MB
Développeur / Éditeur (version physique) : Joindots GmbH / Just For Games

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie. Les images publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu et la note attribuée reflète notre propre avis personnel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire