mercredi 11 mars 2020

[GeeKritique] Avis : Murciélago Tome 6

Vous voulez une petite anecdote assez cocasse ? Allez, ça me fait plaisir ! J’ai voulu lire ce nouveau tome de Murciélago lors de mon passage à la lavomatique. Quitte à perdre du temps dans ce genre d’endroit, autant qu’il soit utilisé à des fins utiles ! Mais, tête en l’air que je suis, j’ai totalement oublié que Murciélago peut s’avérer être ecchi sur les bords... Alors autant vous le dire, commencer la lecture du tome 6, avec des pages qui plus est en couleurs, sur une scène totalement explicite, ça peut faire rougir et mettre mal à l’aise face à des gens autour de nous, qui finissent par nous regarder bizarrement au vu des scènes dessinés... Donc petit conseil, si jamais vous voulez lire Murciélago, évitez les endroits publics ! Après si tout comme moi vous assumez, et vous voulez faire rire les gens autour de vous, allez-y gaiement !


Résumé de l’éditeur :
Le jour de la rentrée des classes de Rinko et Hinako, une explosion retentit dans le bâtiment du lycée de l’établissement !Kuroko arrive immédiatement sur place et informe toutes les élèves des exigences du présumé criminel. Minako Suô vient alors se rendre à Kuroko, qui tombe sous le charme de la lycéenne visiblement surdouée dans la fabrication de bombes.Néanmoins, il semblerait que cette apprentie terroriste ne soit pas la seule à l’origine des menaces qui pèsent sur l’école...

Qui dit nouveau tome, dit nouvelle histoire et avec Murciélago on commence à avoir l’habitude. Ce que je disais en termes de regrets sur des histoires plus longues, finalement se compense grâce à des histoires vraiment cools, surprenantes et bien écrites comme ce nouvel arc !

Autant dans ma GeeKritique précédente je disais que j’aimais l’absence de moralité, autant j’avoue que dans ce 6ème tome, ça m’a un peu perturbé ! (Il fallait bien que ça arrive). Cela est sans aucun doute dût au contexte du manque de moralité, autant quand il s’agit de tuer de sang froid des boss de la pègre ou autres, là je n’y vois pas d’inconvénient, autant quand elle tue des jeunes filles, qui sont juste de « brutes » de l’école, là j’avoue ça m’a scié les pattes. Mais bon, malgré tout on ne peut pas s’empêcher de comprendre, car ces brutes, méritaient amplement ce qui leur est arrivé, mais de là à se faire tuer, c’est peut-être excessif ! Après tout... Ça reste cohérent avec la façon d’agir de Kuroko ! Une fois n’est pas coutume avec Murciélago, mais il faut avouer que lorsque cela peut arriver, ça arrange bien Kuroko !

La nouvelle affaire du jour, se déroule donc dans l’école de Rinko et Hinako, une école pour filles, qui arrange totalement notre tueuse ! Malgré tout, la perversion de celle-ci ne sera pas trop mis à l’honneur durant cette enquête. Je pense sincèrement que cet arc est un arc de transition pour nos personnages. Comme je l’avais deviné, et j’en avais parlé dans ma GeeKritique sur le tome 5, Kuroko se monte vraiment une équipe, afin de l’aider lors de ses missions. Une excellente nouvelle, tant les personnages secondaires sont intéressants ! D’autan que le tome se termine sur un cliffhanger, qui montre à quel point les choses se mettent en place pour cette histoire !

Comme vous le devinez aisément, j’aime vraiment cette série. C’est le genre à être lue sans se prendre la tête, pour passer un très bon moment, rire des moments de perversions de Kuroko, ou des scènes totalement barrées d’Hinako. Être à fond également lors des scènes d’action et de violence, notamment avec Rinko qui est un personnage totalement incroyable et qui je suis sûr, à encore beaucoup à montrer !

GeeKritique de Mystic Falco

Murciélago Tome 6
de YOSHIMURAKANA

Aucun commentaire:

Publier un commentaire