mardi 12 février 2019

[GeeKritique] The Heart of Dead Cells - A Visual Making-Of

En août 2018 je galérais comme un dingue dans les divers niveaux de Dead Cells (jeu développé par Motion Twin dont mon test est à lire en suivant ce lien) et j’aimais ça tant le titre était jouissif et ce à bien des niveaux. En plus d’une version physique standard, Dead Cells a aussi bénéficié d’une Signature Edition (distribuée par Just For Games) et voilà qu’un artbook, et non des moindres, est désormais d’actualité ! Ayant eu la chance d’en recevoir un exemplaire, je propose aujourd’hui de vous parler un peu plus détails de cet artbook qu'est The Heart of Dead Cells: A Visual Making-Of !


Plus qu’un simple artbook, The Heart of Dead Cells - A Visual Making-Of est, comme son titre l’indique, aussi un Making-Of nous dévoilant moult informations aussi bien au sujet de la naissance du projet que des divers problèmes rencontrés dans la conception du jeu. On y évoque même d’où les développeurs ont puisé leurs inspirations parmi bien d’autres sujets… Il faut savoir que cet ouvrage de l’auteur Benoït Exserv Reinier nous offre diverses rubriques, il en compte 3 majeures qui sont Création, Univers et Décryptage en plus d’un avant-propos, de quelques mots sur l’équipe Motion Twin, d’une conclusion et de 2 autres rubriques intitulées Third Cover Art et Fanarts.


On va un peu s’attarder sur les 3 rubriques majeures en commençant par la partie Création. Ici, on fait honneur au studio, aux développeurs et à leurs visions des choses. On nous partage les avants Dead Cells par exemple, comment l’attente de ce jeu a été gérée et mise en place, on y découvre même les divers logos imaginés pour le nom du jeu. Bien sûr, bien d’autres sujets sont ici abordés et le tout est imagé avec une grande attention. On passe ensuite à la rubrique Univers, où on y évoque divers projets, les choix envisagés pour le rendu visuel du jeu. On nous apprend aussi comment s’est faite la gestion de la lumière et de l’ombre sur un objet en particulier, comment sont gérés les divers environnements et leurs ambiances. On cite même certains jeux usant de la 3D de l’époque dans un jeu en 2D. On apprend comment le jeu Dead Cells est devenu ce qu’il est, comment les développeurs en sont arrivés là, les ennemis qu’ils ont imaginés…

Ils ont aussi puisés leurs idées dans de nombreuses sources d’inspirations comme l’architecture celtique, ils se sont même inspirés d’environnements et de paysages d’œuvres littéraires et on compte même une inspiration du film Your Name (de Makoto Shinkai) pour ce qui est de l’alternance d’aube et de crépuscule. Cette seconde rubrique est davantage plus longue que la partie Création. On s’attarde même sur le choix de l’humour dans le jeu, la manière d’intégrer cela dans les dialogues. Ici aussi, le tout est très bien imagé proposant aussi diverses photos de lieux existants.


Vient ensuite la rubrique Décryptage, où d’emblée on nous dit que « toutes les routes mènent à Rogue » ! Déjà, on sait à quoi s’en tenir quand on lit ce genre d'humour. Et ça marche me concernant. Là on va s’attarder sur le gameplay et divers autres détails, ce que le jeu peut apporter au joueur. Diverses illustrations nous sont montrées, et on nous fait comprendre en somme l’importance de mourir dans le jeu et qu’il faut apprendre de ses échecs ! On retrouve aussi un passage sur les diverses suggestions de la communauté, le fait d'écouter cette dernière est plutôt appréciable, vous ne trouvez pas ? Tout le monde ne se donne pas toujours la peine d’une telle écoute. Sinon, comme pour les 2 autres rubriques, on écope de moult illustrations et ça fourmille de détails. Pour finir, on pourra admirer divers cover art mais aussi de très jolis fanarts sans oublier des remerciements.

On s’est un peu attarder sur son contenu mais qu’en est-il de la qualité de cet artbook ? Il n’y a qu’une chose à dire, il est juste magnifique, bourré d’informations en tous genres et d’illustrations de qualité. Les textes sont eux aussi bien disposés, on ne ressent pas de lourdeurs dans la mise en page de ces derniers. Les textes sont bien aérés et bien accompagnés d’images. Le papier est lui aussi d’excellente facture et bien épais, comme la couverture qui se veut bien rigide. Tout cela a forcément un certain poids et il faut bien avouer que The Heart of Dead Cells – A Visual Making-Of en impose une fois en main.


Que pourrais-je vous dire de plus si ce n’est que cet objet est à posséder et qu’il fera le plaisir d’un grand nombre de joueurs qui ont, sûrement comme moi, ragé comme un dingue sur le jeu. Pour ma part je dispose du jeu sur Nintendo Switch et j’y passe toujours de bons moments à me faire un run par-ci par-là. Je tenais à remercier Third éditions pour cet ouvrage ainsi que l’agence de presse qui m’a gracieusement fourni un exemplaire de l’ouvrage, ce qui m’a, de ce fait, permis de vous en parler plus en détails.

GeeKritique de Samy Joe


Pour passer commande chez Third éditions, c'est par ici :

      

Aucun commentaire:

Publier un commentaire