lundi 13 juillet 2020

[TEST] Urban Trial Tricky sur Nintendo Switch

En mai 2018, je vous proposais de découvrir mon test de Urban Trial Playground (à lire en suivant ce lien), un jeu de trial donc mais qui s’avère être fort différent du titre dont nous allons parler ici. En effet, les développeurs de chez Tate Multimedia nous proposent cette fois de mettre à l’honneur les tricks (d’où le titre du jeu), chose manquante que je reprochais à l’époque sur l’opus « Playground ». En même temps, nous étions jadis sur un style de jeu qui préconisait davantage la rapidité et la précision pour venir à bout des divers parcours. Sur ce, posons nos mains sur ce volet qu’est Urban Trial Tricky et découvrons si, cette fois, le fun opère davantage.


À peine arrivé au menu du jeu, on constate que ce dernier est on ne peut plus sobre et surtout seul un mode « Solo » vous est proposé, Là où le volet « Playground » proposait tout de même un mode multi en local. Bref… On démarre donc avec quelques petits tutoriels, histoire d’apprendre les bases, qui se verront étoffées au fur et à mesure de votre avancée. Ici, c’est donc les figures qui seront à l’honneur, on se verra donc dans un niveau où le but sera de faire un maximum de tricks pour récolter un maximum points. Et je peux d’ores et déjà reprocher que la réalisation de tricks est assez difficile en soi. Certains se réalisent facilement, par contre certains autres ne sont pas évidents, d’autant qu’il faille aussi maintenir un bouton durant un certain laps de temps pour certaines figures. Certes on prend un certain plaisir à réaliser des figures folles, voire complètement WTF mais je trouve qu’on tourne vite en rond dans ces niveaux. Et vous verrez qu’une fois votre barre d’énergie pleine, vous pourrez sortir un « trick spécial », spectaculaire et totalement dingue !

Fort heureusement, certains niveaux proposent de réaliser un parcours, avec une ligne d’arrivée. Et là les défis secondaires sont un peu plus intéressants car on nous demande, entre autres, de finir le parcours en un certain temps. On se retrouve donc à faire du Contre-la-montre tout en affrontant notre fantôme. Sachez que ce mode Chronomètre pourra vous faire rager par moments si vous souhaitez battre les meilleurs records, car il suffit d’un mauvais saut ou d’une mauvaise réception et le défi est raté ! Aux modes Tricks et Chronomètre vient s’ajouter le mode Compétition, qui porte assez bien son nom et qui vous demandera donc de donner le meilleur de vous-même. Et comme tout bon jeu du genre qui se respecte, vous serez noté via des étoiles une fois le niveau terminé, 5 étant la meilleure note. Comme je le disais donc précédemment, il n’y a qu’un mode Solo, et je ne vous cache pas donc que vous en ferez vite le tour, le jeu embarquant une trentaine de niveaux mais une toute autre raison vient aussi prendre le dessus.


En effet, une certaine répétitivité s’installe doucement, notamment dans les niveaux où seuls les tricks comptent. Du coup, je trouve que l’ennuie s’installe assez vite durant certaines phases de jeu. Jumelez à cela le fait que l’enchaînement de figures n’est pas des plus aisées et il y ait des chances que certains d’entre vous baissent les bras. Pourquoi j’en viens à dire cela ? Eh bien, il faut par moments combiner 2 touches, jusque-là ça va, mais une fois qu’il faut en plus maintenir l’une des touche enfoncée tout en activant une première…

Aussi, Urban Trial Tricky permet de comparer son score (en ligne) à celui d’autres joueurs et me concernant quand j’ai vu le score atteint de certaines personnes, cela m’a fait ressentir que je suis un « petit » joueur. Il faut vraiment faire preuve de dextérité et de disposer d’un bon timing dans la réalisation de ses tricks pour atteindre un score important. Par contre, il est dommage de ne pas pouvoir filtrer ce classement entre amis.


La prise en main était simple et intuitive dans « Playground » et outre le désagrément sur les diverses figures, la moto se prend aisément en main dans l’opus « Tricky ». Niveau conduite et réactivité, il n’y a rien à redire. Idem pour ce qui est de l’équilibre sur une seule roue, avant comme arrière, ce qui vous rapportera aussi son lot de points, tout comme le fait de récolter les divers items sur votre chemin. Cela va de soi que certains sont plus faciles à obtenir que d’autres, mais rien d’insurmontable.

Notez que tous les points et autres réussites vous donneront accès à divers skins/objets/figures de personnalisation, tous d’ordre cosmétiques. Vous n’aurez rien pour améliorer la puissance de votre bécane. Par contre vous pourrez en débloquer de nouvelles disposant de leurs propres caractéristiques.


Avant d’apporter la touche finale, finissons par quelques mots du côté visuel du jeu où les développeurs ont opté pour une touche graphique très colorée. Les niveaux sont bien modélisés, certains arrière-plans animés et le tout est porté par une musique tournée vers le funk. On pourrait même qualifiés le tout de « groovy », tant l’ensemble du jeu se veut décalé en tous points ! C’est ce qui fait davantage ressortir le côté délirant de cet opus.

Pour conclure, Urban Trial Tricky est dans la lignée de son prédécesseur, apportant un peu de fun mais dont le contenu reste trop limité pour en faire un indispensable. Les moult tricks présents sont assez diversifiés, déjantés pour certains et WTF pour d’autres mais les sortir et les enchaîner pour en mettre plein la vue est une toute autre histoire. Je dirai que cet opus sera apprécié des gamers qui aiment relever le challenge quant aux autres dites-vous que vous pourrez jouer une sessions par-ci par-là.

Test de Samy Joe

Ce qu’on a aimé :
  • La gestuelle lors des divers tricks
  • La musique groovy, funky !
  • On peut s'prendre de bonnes gamelles !
  • Beaucoup, beaucoup de tricks...

Ce qu’on a moins aimé :
  • ... mais certains trop difficiles à exécuter !
  • Son contenu faible qui lui faut un côté répétitif
  • Pas de coop !
  • Pas de customisation de sa moto/personnage outre l'esthétique et autres skins


Genre : Course, Sport, Arcade
Taille eShop : 1 024MB
Développeur / Éditeur : Tate Multimedia  

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie. Les images et vidéos de gameplay publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu et la note attribuée reflète note avis personnel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire