lundi 25 janvier 2021

[GeeKritique] Avis : Hell's Paradise Tome 9 et Tome 10

C’est avec plaisir qu’on se retrouve aujourd’hui pour parler de Hell’s Paradise, un manga de Yûji Kaku que j'aime beaucoup disponible aux éditions Kazé. De la même manière que la chronique précédente, je vais ici faire d’un sabre deux coups en m’attardant brièvement sur les tomes 9 et 10, tout en évitant le maximum de spoils. Petit aparté avant de démarrer, sachez qu'une adaptation animée a été annoncée ce matin ! Je partagerai avec vous de plus amples détails une fois ces derniers communiqués officiellement.


Résumé de l’éditeur
Par leurs efforts conjugués, Gantetsusai et Fuchi sont parvenus à toucher le dan tian de Taofa, contraignant ce dernier à appeler à l’aide Jufa, lui-même confronté aux frères Aza. L’étrange « couple » de tensen accède alors au kishikai par le biais de la fusion, dévoilant un monstre volant dont la taille comme la vitesse sont décuplées. Pour espérer venir à bout de cet être surpuissant, les bandits Aza vont devoir conjuguer leur tao à ceux de Fuchi et Gantetsusai. 

Si vous vous souvenez bien, ça bastonnait sévère dans les précédents tomes, mais la force ne fait pas tout et on en a ici la preuve. En effet, l’aspect technique sera davantage de mise, je veux dire par là que nos héros vont devoir faire preuve de stratégie ! S’en suit alors des affrontements tenaces, Et c’est visuellement bluffant. J’adore le rendu graphique qui nous ai proposé dans ce manga, c’est très propre et la découpe est on ne peut plus dynamique. Il va s’en passer des choses durant ce 9ème tome et nous autre sommes amenés à nous poser certaines questions quant au fait de quitter cette île et l’éventuel après. 

Si vous êtes lecteurs de ce manga, c’est que vous devez l’apprécier cela va de soi et je me demande si comme moi vous aimez ce côté sombre du scénario, ses personnages énigmatiques… Cette ambiance, ce suspens qui tout du long nous tiennent en haleine… Qui plus est, ici, cette rivalité entre protagonistes, qui était de mise au départ, prend dernièrement une toute autre tournure. Il est même question de sacrifice… Ce qui en me concerne parvient à m’émouvoir car force d’avoir lu les tomes précédents on en vient à s’attacher à certains personnages. 

JIGOKURAKU © 2018 by Yuji Kaku/SHUEISHA Inc. 

Et on enchaîne à toute allure avec un 10ème tome tout bonnement oufissime ! On ne sait plus trop où donner d’la tête, tellement ça part en vrille, dans le bon sens du terme. Ici, de nouveaux arrivants sont de mises et ils ne sont pas là pour s’amuser. Et c’est tant mieux car ça nous donne droit à des affrontements mené tambour battant ! Pas de temps mort, ici c’est on ne peut plus énergique, l’intensité dans les combats fait parti intégrante de ce tome et ce en tout point d’vue ! On prend un grand plaisir à suivre l’histoire tant celle-ci fait, elle aussi, preuve d’un fort dynamisme. Certes elle passe encore au second plan, l’action prenant également un part importante dans ce 10ème tome, mais elle amène son lot d’émotions, entre autres prise de décisions ou actions importantes. Amitié ou encore sacrifice sont ici à l’honneur !

On en vient encore et toujours à se poser quelques questions, et me concernant, je me demande bien si notre Gabimaru finira un jour par retrouver sa chère et tendre. J’le trouve toujours aussi intéressant comme personnage mais il n’est pas le seul à être en lumière. D’autres protagonistes ne manquent pas de nous partager leurs techniques de combats, et certaines d’entre elles sont des plus violentes. 

Ces tomes 9 et 10 sont assez percutants et nous offre du bon temps, notamment au travers d’intenses affrontements. En ce qui me concerne, j’accroche toujours autant à Hell’s Paradise notamment pour son design, ses bastons, la diversité et tempérament de ses personnages. 

Pour finir, je tiens à remercier Anita et les éditions Kazé pour l’envoi de ses 2 tomes. 

GeeKritique de Samy Joe 

Hell's Paradise Tome 9 et Tome 10 
de Yûji Kaku 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire