vendredi 26 février 2021

[GeeKritique] Avis : Riku-do Tome 23 (FIN) + Rétrospective du manga

Cela fait quelques mois déjà que le dernier tome de Riku-Do a été publié en France et si vous m’avez lu jusqu’ici ou au travers des réseaux sociaux vous n’êtes pas sans savoir que j’ai adoré ce manga et ce pour moult raisons ! Riku-Do est clairement l’un de mes coups de cœur de ces dernières années, parmi d’autres certes mais le vécu de Riku aura su me marquer ! On se retrouve donc aujourd’hui avec ce 23ème tome qui met un terme au manga de Toshimitsu Matsubara tout en nous laissant quelques marques et non des moindres… 


Résumé de l’éditeur : 
Malgré ses doutes, Riku a finalement accepté d'affronter David Khan, le triple champion du monde, lors d'un combat d'exhibition en Angleterre ! C'est le moment que Tokorozawa choisit pour réapparaître afin d'enseigner à Riku sa frappe ultime , seule capable, selon lui, de venir à bout du Char d'assaut anglais ... Mais à supposer qu'il l'emporte, une victoire sur le ring permettra-t-elle réellement à Riku de faire évoluer le regard que les autres portent sur lui ? 

Tout au long du manga, nous avons suivi le parcours difficile de ce jeune garçon qu’est Riku. Il en a vraiment bavé depuis sa plus tendre enfance, souvenez-vous dès le 1er tome où il boxé le cadavre de son père pendu… Enfin bref, force d’avancer dans les tomes, Riku a grandi et bien mûri. Il a su devenir un tout autre jeune homme et s’est épanoui dans le domaine de la boxe, mais pas que… Plus tard, il fera la rencontre d’une belle jeune fille et leur relation évoluera elle aussi. Riku trouve donc un certain épanouissement au cours de sa vie et nous partagera sa motivation hors du commun quand il s’agit de se battre sur le ring. 

Mais Riku n’est pas le seul ici en lumière, même s’il est le protagoniste principal, le scénario met aussi en avant l’entraîneur de Riku, son mentor ou encore d’autres boxer comme Tsubaki ou Hyôdô. D’ailleurs, ce dernier boxeur fera face à Riku et le combat est d’une violence ahurissante pour le titre de champion du Japon OPBF ! Le sang coule à flots lors de ce match et ce n’est pas le seul combat qui nous dévoile un tel désir de victoire. 

RIKUDOU © 2014 by Toshimitsu Matsubara/SHUEISHA Inc.

Souvenez-vous aussi, dans le 22ème tome, Riku était accusé de meurtrier sur les réseaux sociaux. De ce fait, le jeune boxeur était totalement chamboulé et souhaitait arrêter la boxe mais après avoir revu une certaine personne, une qui compte beaucoup pour lui et qui est la cause de sa vocation de boxeur, Riku surmonte cette situation. On assistait alors à un 22ème tome plutôt difficile.

Et nous voici donc au terme de ce manga avec un 23ème tome tout aussi puissant que ces prédécesseurs. Ici, Riku va affronter Khan, un adversaire de grande envergure et c'est peu dire car il a remporté à 3 reprises le titre de champion du monde. Qui plus est, ce boxeur est vraiment très fort, ce qui va nous donner un combat violent mais assez rapide. Je m’explique, contrairement à d’autres combats, ce dernier sera certes intense mais il prendre vite fin, là où d’autre match durait un tome entier. De ce fait, on va profiter en plus d’autres instants hors ring, en compagnie de personnages importants tels que Baba le coach, Tokorozawa ou encore la petite amie de Riku… Sans oublier l’ancienne prof de Riku. 

Ce 23ème tome se veut dynamique, percutant mais ne manque pas d'afficher un peu de tendresse. Je vous épargne les détails, mieux vaut le voir de ses propres yeux.


Nous avons donc suivi le parcours de ce jeune boxeur qui est allé loin, vraiment très loin. Il a su parvenir à gravir les échelons de la force de ses poings. Et en parlant de force, le scénario de Riku-Do en dispose d’un certain nombre, tout comme son côté visuel ! Si vous m’avez lu tout du long, vous avez aussi dû constater la qualité des dessins présents dans les planches partagées. C’est tout bonnement bluffant par moments ! Le coup de crayon est époustouflant, on ressent l’ambiance qui émane lors des combats et on ressent l’impact des coups portés. Le tout va à une telle allure, c’est vraiment très vif et on en prend plein les yeux. 

On se retrouve à plusieurs reprises spectateurs d’une déferlante de coups, faut bien dire que le manga est violent et pas que sur le ring. Il existe plusieurs formes de violences et elle n’est ici pas que physique. Mais je ne compte pas tout vous détailler, il faut lire ce manga car il saura vous toucher de bien des manières. 

RIKUDOU © 2014 by Toshimitsu Matsubara/SHUEISHA Inc.

Le manga prend donc fin. Malgré moult scènes violentes, choquantes même, nous avons aussi assisté à des moments chaleureux, amicaux, charnels… En ce qui me concerne, je dirais que Riku-Do est une série poignante qui mériterait amplement une version animée. Souhait que j’ai d’ailleurs évoqué à maintes reprises sur Twitter. Espérons qu’on jour cela devienne réalité, comme ce fut annoncé pour Chainsaw Man et Hell’s Paradise. 

Sur ce, je tenais à remercier fortement Anita et les éditions Kazé qui m’ont proposé de découvrir ce manga qui m’aura captivé tout au long de sa parution. 

GeeKritique de Samy Joe

Riku-Do Tome 23
de Toshimitsu Matsubara

Aucun commentaire:

Publier un commentaire