mardi 2 février 2021

[PREVIEW] Balan Wonderworld (démo) sur Nintendo Switch

Plus on approche de la date de sortie et plus on en parle de ce Balan Wonderworld. Après moult images dévoilées et autres informations concernant les différents mondes du jeu, nous avons pu récemment mettre la main sur une démo. Cette démo nous propose de découvrir 4 niveaux du jeu, 2 issus du monde 1, 1 issu du monde 4 et 1 du monde 6, en plus d’un boss. Mais voilà, malgré l’engouement que j’éprouvais lors de l’annonce du jeu, je dois bien avouer que cette démo sur Nintendo Switch m’a légèrement refroidi malgré que le jeu propose quelques points intéressants… 


C’est donc en compagnie de ma fille Zoé (âgée de 8 ans) que je découvre la démo. Tout commence plutôt bien, avec une belle cinématique très dynamique après avoir choisi son personnage. On se retrouve ensuite propulsé sur une plateforme, une sorte de hub, pour accéder au Monde 1, avec les 2 niveaux à parcourir, puis aux autres mondes et niveaux. Dans les niveaux on peut récolter différentes statues dorées, en guise de collectible, mais la partie la plus intéressantes réside dans l’usage des pouvoirs grâce aux tenues. Je trouve que cette mécanique est vraiment intéressante, bien pensée et exploitée, surtout qu’une fois récupérée on peut tout aussi bien la perte et donc manquer l’accès à une certaine zone nécessitant ce pouvoir. Pour récolter un pouvoir il faut d’abord disposer d’une certaine clé, ce qui donnera ensuite droit au pouvoir enfermé dans une sorte de gemme. Chaque pouvoir a sa particularité et vous permettra d’accéder à des endroits particuliers ou vous aidera à la récolte de cristaux de couleurs. 


La manière dont peuvent aussi se résoudre les énigmes est plutôt cool. J’ai constaté que ma fille y portait un intérêt particulier, quand par exemple notre personnage est équipé de la tenue au design d’un boulon. Tenue qui sera donc utile pour manœuvrer d’autres boulons et réussissant ainsi une certaine énigme. C'est là un exemple parmi tant d'autres... Pour ce qui est de la bande son, elle colle plutôt bien à l’univers. De ce qu’on a pu entendre, les musiques sont assez enjouées. On peut soulever également que le jeu est assez coloré, ce qui attire forcément l’œil notamment des plus jeunes joueurs, les adultes ne verront pas le rendu graphique à la même sauce. Et c’est là que le bât blesse… 

Soyons le plus honnête possible, le rendu visuel de cette version Nintendo Switch est à la limite d’une console « old gen ». On est bien loin des capacités de la console, mais vraiment. Ça manque de finesse ! J’ai du mal à trouver les mots pour décrire au mieux la qualité graphique qui me fait penser à une ère ancienne. Je suis persuadé que même la Wii U ferait mieux. Ici c’est aliasé, les décors ne dévoilent pas de réelle profondeur. C’est bien trop pauvre en termes de finition, c'est loin d’être vivant et c’est dommage car le jeu dispose à côté de cela d’un certain potentiel.


Et on peut malheureusement lui reprocher aussi des soucis de caméra. On se retrouve souvent à devoir la replacer, c’est assez mal géré je trouve. Sans compter sur la lourdeur de notre personnage ! Il est loin d’être agréable à manier, l’impression qu’il porte un boulet au pied. Et puis la manière de se mouvoir manque de fluidité, les sauts sont imprécis… Bref, c’est pas bon du tout ! 

J’espère que les joueurs sur Switch vont se manifester auprès de Square Enix, et que ces derniers vont écouter la communauté pour revoir déjà le jeu à la hausse niveau rendu graphique. Alors certes, ce n’est là que mon avis, mais dans l’état actuel, c’est un NON pour moi ! J’espère vraiment que le rendu graphique sera peaufiné d’ici la sortie du jeu. Sans quoi, ce sera sans moi. 

Preview de Samy Joe

Aucun commentaire:

Publier un commentaire