vendredi 12 février 2021

[TEST] Neoverse Trinity Edition sur Nintendo Switch

Le moins que l’on puisse dire c’est que le monde des cartes à jouer n’est pas prêt de se tarir. Après Slay the Spire, ou Monster Slayer que nous avions testé pour vous, Neoverse arrive sur Nintendo Switch après son passage il y a tout juste un an sur Steam. Tino Gamez nous offre donc la possibilité de parcourir différents univers où des aventures “palpitantes” attendent nos trois protagonistes féminins et leurs différents atouts.


Avec un enrobage 3D qui a son charme, Neoverse coupe un peu avec la tradition 2D classique du genre que l’on retrouve dans les dernières productions. Ici, des zones de combats 3D plutôt jolies, des effets de lumières et des protagonistes à la plastique travaillée seront votre nouveau terrain de jeu. Mais en parlant de jeu, hormis le visuel dont nous reparlerons plus tard, qu’apporte Neoverse aux jeux du genre ? 

Tout d’abord, vous aurez le choix parmi environ 300 cartes différentes qui seront réparties entre les 3 héroïnes. En gros chacune en aura une centaine pour que vous puissiez créer vos decks lors de vos différents runs. Attention, ces decks ne sont pas permanents, nous sommes dans un style Rogue-like donc même si vous pouvez sauvegarder vos decks en fin de partie, ils ne seront pas réutilisés à votre prochain essai. 

Chacune de nos demoiselles aura ses propres spécificités. Dès lors, vous pourrez aborder le jeu non pas de 3 façons différentes, mais jusqu’à 12 manières dans le mode Aventure. Pour résumer :
  • Naya, Agent, pourra aussi gérer des afflictions
  • Claire, Paladin pourra tanker en se soignant ou en vampirisant ses adversaires 
  • Helena, Convocatrice pourra invoquer différentes divinités pour l’aider soit à combattre soit à se défendre


À chaque fois que vous choisirez une combattante, vous aurez 4 choix de decks de base en fonction de ses capacités. Par exemple pour Claire, vous aurez un deck plutôt basé sur les soins et la défense, un plutôt basé sur les contres et le vol de vie, un mixte ou alors un deck quotidien qui mixera vos cartes pour avoir des choses totalement différentes. La variété sera dès lors assez présente rapidement, d’autant qu’à chaque fois que vous finirez le mode Aventure (environ 45 minutes à 1 heure par run) vous gagnerez de nouvelles cartes qui s'ajouteront à votre deck de départ.

Évidemment les combats seront au tour par tour, et si les premiers runs sont un peu, voir très déroutants par le manque d’informations que le jeu daigne vous donner et le nombre important d’éléments à comprendre à l’écran, après quelques tâtonnements on comprend de mieux en mieux à quoi s’attendre. Même si j’imagine que les adeptes des jeux du genre s’y retrouveront très rapidement, il est à noter que pour les novices se plonger dans celui-ci peut être vraiment confus au début. 

Une fois en combat, vous aurez donc comme principaux éléments à surveiller, les actions de vos ennemis (attaque, buff, défense, etc), votre barre de vie qui sera pré-entamée en fonction de la future attaque ennemie, votre stock de mana qui servira à utiliser vos cartes, vos objets en haut de l’écran qui peuvent parfois vous sauver la vie, vos techniques de combats et bien évidemment votre main avec les différents pouvoirs que vous allez pouvoir utiliser. Chaque carte ayant une couleur appropriée, (rouge : attaque, bleu : défense, violet : instantanée, jaune : constante et blanche : entrave) ceux sont elles qui vont vous permettre d’utiliser des techniques de combat. Ces dernières vont vous octroyer des bonus si vous réussissez à les enchaîner, mais peuvent être à double tranchant. 

Explications : imaginons que vous deviez faire une technique rouge/bleu/rouge, il vous faudra donc attaquer, défendre et attaquer. Premièrement, pour ce faire il vous faudra les cartes correspondantes dans votre main, mais surtout voir si cela ne risque pas de vous mettre en péril en fonction des prochaines actions des ennemis. Par contre le bonus pourra souvent vous aider le tour d’après. À vous de peser le pour et le contre. Même si au début cela sera particulièrement simple et efficace, vers la fin ou contre des boss, c’est une autre histoire.


On peut aussi parler des parades et des attaques précises, qui consistent à prévoir la taille de votre bouclier en fonction du nombre de dégâts que vous allez subir, ou de donner juste le bon coup pour tuer l’ennemi. En gros, si vous allez recevoir 5 de dégâts et que vous mettez 5 de bouclier, vous activez parade et l’ennemi est bloqué pour 1 tour, idem s’il reste 5 PV à un ennemis et que vous taper à 5 vous déclenchez précision et bénéficiez d’un buff au tour suivant. Les choses à connaître sont nombreuses !

À la fin de chaque combat, vous gagnerez de l’argent, des points de compétence, souvent un objet et généralement une carte au choix. L’argent vous servira à acheter d’autres cartes, points de compétence ou objets dans le magasin et ce à n’importe quel moment, même pendant un combat, ce qui avouons-le peut être très pratique. Les points de compétence vous permettront de développer votre arbre de talents (lui aussi aléatoire à chaque run) histoire d’augmenter certains de vos pouvoirs, ou simplement de vous rendre plus résistante, entre autre. Et bien évidemment, les cartes augmenteront votre deck. 

Avant chaque affrontement vous aurez généralement 3 choix pour choisir vos ennemis. En fait chaque possibilité correspondra à une quête à accomplir pour récupérer un bonus si vous la réussissez. Généralement la récompense la plus intéressante vous fera combattre des monstres élites, plus résistants et plus puissants. À vous de voir si le jeu en vaut la chandelle, sachant qu’il peut être compliqué selon votre héroïne de récupérer assez de vie pour aller au bout de l’aventure. Mais bon, faire évoluer certaines cartes en cartes légendaires, récupérer 30 % de vie ou avoir des cartes rares, peuvent être une motivation suffisante pour prendre des risques. 

En tout cas, le gameplay une fois maîtrisé est agréable à prendre en main. Vous avez plusieurs façons d’aborder les informations à l'écran. Les boutons L et R pour choisir vos cartes, les directions pour choisir vos ennemis, et même un curseur avec le stick droit pour avoir des informations précises sur les ennemis, personnages, attaques à venir... 


Le petit plus, c'est la possibilité de voir les modèles 3D des protagonistes, à volonté et sous tous les angles. De quoi vous laisser apprécier les différentes tenues ou boss que vous allez débloquer au fur et à mesure de vos longues sessions. On regrettera juste qu’en mode portable, il n’y ai pas la possibilité d’utiliser l’écran tactile pour aller un peu plus vite. Peut-être via une future mise à jour, qui sait.

En tout cas, outre le mode Aventure, vous aurez 2 autres choix de jeu plutôt intéressants :
  • Le mode Chasseur, qui est une sorte de time-attack où vous aurez 20 combats à faire tout en choisissant vous même quelques cartes spécifiques pour votre deck. À vous de bien choisir en espérant évoluer correctement pour espérer arriver au bout. En fonction de vos exploits, vous débloquerez des possibilités nouvelles pour vos divers essais. 
  • Le mode Défi, quant à lui, devra se débloquer en l’achetant avec vos trophées. Il vous en faudra 10, sachant que vous n’en gagnerez qu’un ou deux au début de vos aventures. Ici vous pourrez utiliser les decks que vous aurez enregistrés pour affronter des boss et des ennemis plus puissants. 

Du coup avec tous ces modes vous allez cumuler les trophées, ce qui vous permettra de customiser un peu vos personnages, voire de gagner de nouvelles tenues qui se débloquent en fonction de votre avancée dans le jeu. Il va falloir être patient, et quant aux équipements, ce sont vos trophées qui vont les acheter. Trois emplacements par personnage, parfois des objets spécifiques, et qui vous donneront des bonus plus ou moins importants en fonction de leur prix bien évidemment. Il va vous falloir énormément de temps pour tout débloquer vu les prix proposés, mais le jeu en vaut la chandelle.


Revenons à la plastique de notre jeu, qui avouons le attire l’œil dès la présentation de nos héroïnes. Tenues moulantes, et sexys comme bon nombre de productions asiatiques, ne laissent pas indifférent. Bien heureusement comme vous avez pu le lire ce n’est pas le seul atout du jeu. 

Mais il faut dire que contrairement à des jeux plus simplistes il est appréciable d’avoir un jeu agréable à regarder même si parfois tout n’est pas ultra beau. On va dire que la plupart du temps, on est sur une 3D fort jolie, avec de beaux effets de lumière et des environnements plutôt corrects et variés grâce au multiverse (temples grecs, ruelles façon New-York…) mais que d’autres endroits sont un peu moins inspirés. Rien de bien méchant mais autant le souligner. 

La variété d’ennemis et de boss est de mise aussi, allant du monstre basique en passant par des succubes, guerriers minotaures ou mêmes robots. Le choix est varié, et même si parfois on a l’impression que ça tourne en rond, on est toujours agréablement surpris même si ça ne plaira pas forcément à tout le monde. On aimerait même avoir certains monstres jouables !

  

On notera quelques saccades ou légers ralentissements quand on bouge la caméra pour voir l’action sous tous les angles, mais rien dramatique, vu que la plupart du temps, on aura tendance à rester sur la caméra de base. Il existe aussi un mode Rapide pour accélérer un peu les phases de jeu une fois que tout est assimilé, qui ne dénature pas non plus celui-ci. C’est appréciable quand on veut se dépêcher de finir certains combats. 

Musicalement le jeu n’est pas en reste non plus, des thèmes variés, qui se marient parfaitement aux différentes situations et qui même s’ils ne resteront pas forcément dans les anales, suffisent amplement à nous mettre dans l’ambiance. 

La difficulté quant à elle ne nous a pas paru totalement impossible, au contraire le mode Aventure peut se finir assez facilement une fois compris les différents aspects du jeu. Par contre comme tout Rogue-like, il est fort possible d’avoir des decks peu avantageux et de galérer. De même que certains personnages ont semblé plus faciles à utiliser que d’autres. Nous vous laisserons juger par vous même. Les autres modes de jeu sont un peu plus complexes à appréhender, donc prenez votre temps pour bien maîtriser le jeu avant de vous y lancer sous peine de revenir rapidement à la case départ .


Bref vous l’aurez compris, Neoverse est un excellent jeu de cartes. Très agréable à jouer autant qu’à regarder, vous en aurez pour de nombreuses heures à arpenter les univers proposés par le jeu. L’intelligence des decks et des variétés proposés par les protagonistes vont mettre votre cervelle en ébullition et le contenu à débloquer conséquent aura de quoi vous occuper encore plus longtemps. Les combats sont riches, tactiques et bien plus complexes qu’il n’y paraît. Peu de choses viennent assombrir le tableau. Un texte un poil petit en portable, le fait de ne pas avoir l’écran tactile utilisable et peut être les quelques petites saccades lorsque l’on bouge la caméra sont de moindres soucis au regard de la qualité intrinsèque du jeu. 

Donc si vous aimez les Rogue-like avec des cartes, de jolies demoiselles et de nombreuses choses à gérer et à débloquer, vous êtes vraiment au bon endroit !

Test de Muten Roby 

Ce qu’on a aimé : 
  • Un jeu de cartes avec une belle plastique 
  • 3 héroïnes avec un gameplay totalement différent 
  • Tout en français 
  • 300 cartes et leurs évolutions 
  • Du contenu à gogo 
  • Des combats tactiques savamment orchestrés 
  • La variété des décors grâce au multiverse 
  • Un arbre de talents aléatoire 
  • Le magasin pour acheter quand on veut 
  • La durée de vie monstrueuse 
  • Pouvoir voir chaque modèle 3D sous toutes les coutures 
  • Les costumes sexy à débloquer... 

Ce qu’on a moins aimé : 
  • … mais après de nombreuses heures de jeu 
  • Quelques saccades ça et là 
  • Le début du jeu qui est déroutant car pas très nouveaux joueurs friendly 
  • Pas de tactile 


Prix : 19,49€ 
Genre : Jeu de plateau, RPG, Action, Stratégie 
Taille eShop : 4 133,00 MB 
Développeur / Éditeur : Tino Gamez / NeoBricks 

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie. Les images publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu et la note attribuée reflète notre avis personnel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire